Comptoir Immobilier: Les Hauts-du-Château, un balcon sur le lac

4 juin 2021 - Dans la commune de Bellevue, aux portes de Genève, un projet en deux volets est en train de se concrétiser: «Champ-du-Château», qui accueillera à l’horizon 2023 le nouveau siège mondial de la Banque Lombard Odier(*); «Les Hauts-du-Château», avec 287 appartements et des surfaces d’activités commerciales disponibles d’ici quelques mois, qui a été acquis par Allianz Suisse Lebensversicherungs-Gesellschaft AG. Cette opération d’envergure est portée par le Comptoir Immobilier (CI), Construction Perret et le bureau d’architectes Favre & Guth. Interview d’Arnaud Hubmann, membre de la Direction générale adjoint et Project Manager chez CI Conseils.

Comptoir Immobilier: Les Hauts-du-Château, un balcon sur le lac

- Quelles sont les prémices de ce projet complexe?

- Il faut revenir en 2007, époque à laquelle trois partenaires (C2I Comptoir d’Investissements Immobiliers SA, Construction Perret SA, Favre & Guth SA) signent une promesse d’achat avec la famille propriétaire d’un terrain situé au lieu-dit le Champ-du-Château (un nom qui fait référence au manoir qui s’y trouvait autrefois). Délimitée par les routes des Romelles et de Lausanne, les voies ferrées et l’autoroute, cette parcelle est l’une des dernières encore disponibles à proximité du bord du lac de Genève. Le terrain, auquel le déblai provenant de la construction de l’autoroute a été intégré dans les années 1960, est une sorte de plateau surélevé, en légère pente vers le lac. La comparaison avec la plaine de Plainpalais permet d’avoir une meilleure compréhension de la forme (un quadrilatère) et de la superficie du périmètre. Elle a d’ailleurs servi d’outil de référence et de mesure dans la phase d’études du Plan localisé de quartier (PLQ). Sous la houlette du pool de partenaires, le PLQ est modifié plusieurs fois entre 2009 et 2016, pour permettre finalement l’implantation de surfaces d’activité (38 000 m2) et d’immeubles d’habitation (26 000 m2). En 2013, le terrain qui était alors en zone agricole est déclassé en zone constructible. Dès lors, les trois partenaires agissent comme un consortium de promotion: le CI se charge des aspects liés au développement, à la commercialisation et à la gestion du projet, le bureau Favre et Guth de la conception architecturale, et enfin l’entreprise Construction Perret SA de la construction et du copilotage avec le CI.

- Que s’est-il passé ensuite?

- Après une série de négociations, le PLQ est adopté début 2017 et en mars de cette année-là, les accords avec la banque privée Lombard Odier sont finalisés. La parcelle est alors divisée et une partie du terrain cédée à la banque pour y réaliser son siège mondial; s’y ajoute la vente d’une petite parcelle de l’autre côté de la route de Lausanne, permettant un accès direct au lac. La transaction est corrélée à un contrat de construction avec le consortium formé des trois sociétés, qui maintient son rôle de pilote de l’ensemble du projet. La banque Lombard Odier lance alors un concours international d’architecture; le cabinet bâlois Herzog & de Meuron, renommé pour ses réalisations spectaculaires (Tate Gallery à Londres, Philarmonie de l’Elbe à Hambourg, etc.), est désigné comme lauréat. Ce dernier travaille en étroite collaboration avec le bureau genevois Favre & Guth, à qui sont confiés notamment les plans d’exécution. En 2018, nous déposons la demande d’autorisation pour les logements, suivie en 2019 de la demande relative à l’immeuble de la banque. Les travaux, commencés il y a une année et demie, devraient permettre la livraison des premiers logements au premier semestre 2022. Notez qu’en 2020, le consortium vend le terrain des Hauts-du-Château, dans le cadre d’un appel d’offres organisé par CI, à Allianz Suisse. Le Comptoir Immobilier est actuellement en charge de la mise en location, de la mise en exploitation et de la future gérance des immeubles. Quant à Champ-du-Château, l’ouvrage sera terminé courant 2023.

- Comment se présentent les deux projets en cours de construction?

- Les nouvelles constructions s’inscrivent dans un cadre naturel exceptionnel. Le siège de la banque Lombard Odier, Champ-du-Château, réunira les collaborateurs du Groupe, jusqu’à présent répartis sur cinq sites genevois. Le bâtiment (37 200 m2) pourra accueillir jusqu’à 2600 postes de travail; les locaux offriront des espaces collaboratifs attrayants pour favoriser la culture d’entreprise et la productivité. L’  édifice, ouvert sur le paysage environnant et conçu tout en transparence, jouera un rôle emblématique pour la banque. Les Hauts-du-Château se composent de deux immeubles de huit étages chacun, édifiés dans un majestueux parc. Les 287 appartements (26 000 m2 SBP), tous destinés à la location, vont du studio au 8 pièces. Les Hauts-du-Château répondent aux critères des zones de développement: la moitié des appartements sont régis par des loyers sociaux (HM) et l’autre moitié par des loyers libres (ZDLoc). Les surfaces d’activités (650 m2) se trouvent au rez-de-chaussée, ce niveau offrant des passages multiples. D’une architecture contemporaine, le projet s’inspire de la configuration du terrain, formé d’un promontoire légèrement incliné vers le lac. Des matériaux comme le béton blanc et le verre sont privilégiés; les quelques pleins en façade sont traités en crépis fin gris anthracite. Située en proue des Hauts-du-Château, la façade la plus emblématique du projet (bâtiment «Romelles Est») intègre de généreuses terrasses en espaliers baignées de soleil.

- Pour les futurs habitants, quels seront les avantages de vivre aux Hauts-du-Château?

- Les nouveaux immeubles se distinguent, avant tout, par leur situation unique, dans un environnement calme, à cinq minutes de l’entrée de Genève. La facilité d’accès est un autre avantage avec la halte du Léman Express «Les Tuileries» sur place et des lignes de bus à proximité immédiate; l’aéroport de Cointrin se trouve à moins de 10 minutes. Les appartements bénéficient d’une vue sur le lac et les Alpes. Ils sont dotés de grands balcons, de différentes dimensions (40 m2 en moyenne), surlignés de longs bacs à plantes, à l’image de jardins suspendus, rendant la façade vivante et expressive. Les logements - quasiment tous traversants - sont largement vitrés et disposent d’espaces modulables grâce à des portes coulissantes. Ces qualités sont tout à fait exceptionnelles dans une zone de développement. Sans compter les loyers qui restent accessibles: les loyers des HM iront de CHF 800.-/mois pour les plus petits logements (studios) à CHF 2500.-/mois pour les plus grands (6 pièces). Ceux de type ZDLoc iront de CHF 1100.-/mois pour les 3 pièces à CHF 3100.-/mois pour les 6 pièces. Enfin, une dizaine d’appartements exceptionnels disposeront de balcons-terrasses qui pourront aller jusqu’à 170 m2. Pour ces derniers, les loyers devraient avoisiner CHF 5500./mois.

- L’ensemble répond-il aux critères de durabilité?

- Certainement! Les bâtiments de logement sont construits dans le respect du label Minergie-P, ce qui signifie une faible consommation d'énergie et à des critères optimaux en termes de qualité, de confort et d'énergie, grâce notamment à une excellente enveloppe thermique. Le complexe bâti sera chauffé via le réseau GeniLac (eau pompée dans le lac) avec l’adjonction de pompes à chaleur à haute performance. Nous prévoyons en outre de planter plusieurs dizaines d’arbres sur une parcelle, qui n’en détenait quasiment plus aucun. Jouant avec la topographie du terrain, diverses entités paysagères seront créées, afin de générer des ambiances variées. Pour le siège de la banque Lombard Odier, des normes - suisses et internationales - en matière de durabilité plus élevées encore sont visées. Plusieurs solutions sont déployées, comme l’utilisation de matériaux locaux, la réutilisation de l’eau de pluie, le recyclage optimisé, la ventilation naturelle, etc. Mené par des entreprises genevoises et romandes, le chantier favorise la circularité dans la chaîne d’approvisionnement, tout en limitant l’énergie grise. Outre ces dimensions énergétique et environnementale, le projet a pour but de favoriser le bien-être et l’intégration de tous, clients, visiteurs et collaborateurs, tout en apportant une valeur ajoutée à l’écosystème communal.

- Comment se déplacera-t-on dans le périmètre?

- L’accès au projet sera multimodal: nous avons une halte du Léman Express sur place, des pistes cyclables vont être aménagées autour du projet et il pourrait même y avoir un accès par le lac via une navette lacustre (en cours d’étude). En sous-sol, deux parkings séparés sont en construction, pour les collaborateurs et clients de la banque d’une part, pour les locataires d’autre part, avec des entrées et sorties distinctes. L’électrification des places de parking sera favorisée. Des cheminements piétonniers et pistes cyclables permettront de traverser agréablement le site et de relier le centre de Bellevue. La mobilité douce sera privilégiée. - Que doivent faire les personnes intéressées par les futurs logements? - Un formulaire est déjà accessible sur le site www.comptoir-immo.ch, offrant d’être tenu informé de l’ouverture des inscriptions en avant-première pour la location. Mi-juin, un site dédié au projet www.hautsduchateau.ch sera mis en ligne et les inscriptions pourront êtres prises. Concernant les surfaces d’activité, nous débuterons aussi la commercialisation en ligne mi-juin.

Propos recueillis par Véronique Stein

(*) Voir Tout l’Immobilier Nos 865, du 17 juillet 2017, et 1020, du 18 janvier 2021, disponibles sur notre site www.toutimmo.ch